A la COP22 : l’art au cœur de la mobilisation citoyenne en faveur de la cause climatique

17/11/2016

La 22ème édition de la Conférence internationale sur le climat (COP22) qui se déroule à Marrakech du 7 au 18 Novembre 2016 a connu une participation massive de la société civile.

La Zone Verte est entièrement consacrée à l´expression de tous les acteurs non-étatiques impliqués dans la lutte contre le changement climatique : ONG, associations, universités, collectivités locales, centres de recherche mais aussi des artistes… se sont mobilisés en tant qu’acteurs pour le climat.

De jeunes talents venus des quatre coins du monde ont exprimé leur engagement au travers d’œuvres d’arts et d’inventions faisant preuve d’une très grande créativité. Dès l’entrée, une toile géante de 10mx7m est exposée par l’association Travive (Tous pour Rabat ville verte), afin de permettre à toutes et à tous de laisser une empreinte de peinture colorée ou un message artistique d’espoir et d’engagement pour la COP22.

« L’exposition de la Toile Géante est un évènement artistique majeur qui permettra à celles et à ceux qui ont laissé leur message signé et leur empreinte sur cette œuvre picturale de faire connaître leurs préoccupations aux négociateurs de la COP22 et aux décideurs marocains et internationaux »,déclare Malika Madani, Vice-présidente de l’association TRAVIVE.

L’association 0 west à, elle, exposé une fresque murale de 20m de long pour défendre la protection de l’environnement et la justice climatique.

Anas MOQ, fondateur de l’association 0 west et artiste, explique : « J’ai participé à cette COP parce que c’est ma passion de dessiner mais aussi pour pouvoir sensibiliser les visiteurs aux risques engendrés par le changement climatique. Je veux montrer que, nous artistes, nous pouvons et devons passer un message d’espoir aux générations futures et faire prendre conscience que les plus vulnérables sont ceux qui souffrent le plus du changement du climat: les pauvres, les vieux, les enfants… »

A l’image de ces artistes et de ces initiatives, plusieurs associations se sont mobilisées pour porter la dynamique enclenchée par la COP22 dans les milieux artistiques et sensibiliser les visiteurs à la cause climatique. Pour Oxfam, la richesse de la mobilisation de la société civile locale et internationale fédère les énergies et donne une impulsion bienvenue à la COP22. Ainsi, aux côtés de nos partenaires, notre travail de sensibilisation et de plaidoyer se poursuit sur place et dans les médias. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux @Twitter et si vous en l’avez pas encore fait, signez et faites signer la pétition « El Nino et changement climatique : stoppons la faim ! »