Des gilets de sauvetage installés en bord de mer à New York pour alerter sur la crise des réfugiés

20/09/2016

Alors que s’ouvre la 71e Assemblée générale des Nations unies, Oxfam a installé en bord de mer, face au pont de Brooklyn une centaine de gilets de sauvetage pour alerter les responsables du monde entier sur la crise des réfugiés.

En marge de l’Assemblée générale des Nations unies les dirigeants mondiaux se réuniront le 21 septembre 2016 à New York pour le Sommet des Nations unies sur les réfugiés et les migrants, et pour le Sommet des dirigeants sur les réfugiés, convoqué par le président Barack Obama. A cette occasion, Oxfam a organisé une action symbolique en plaçant des gilets de sauvetage à même le sol, face au rivage, pour dire aux dirigeants la réalité de la crise migratoire. Nombre de ces gilets ont effectivement servi à des adultes et à des enfants et proviennent des plages de Chios en Grèce par lesquels ces réfugiés sont passés.

Alors que l’on recense à travers le monde plus de 65 millions de personnes ayant fui les conflits, les violences et les persécutions, des millions d'autres sont contraintes de quitter leur foyer en raison de catastrophes, de sécheresses et d’inégalités. Ces chiffres, tellement énormes qu’ils en deviennent abstraits, cachent la réalité douloureuse d’hommes, de femmes et d’enfants dont la vie a été anéantie par des circonstances indépendantes de leur volonté.

La situation dans laquelle se trouvent les réfugiés illustre l’échec des États à juguler les causes profondes des crises migratoires et à protéger correctement les personnes contraintes de fuir. Les dernières semaines ont ainsi été marquées par le recul des engagements des Etats riches à porter équitablement leur part de responsabilité envers les réfugiés et à changer le statu quo.

Pour Winnie Byanyima, directrice générale d’Oxfam International : « Les responsables politiques doivent se rappeler que ce sommet des Nations unies a pour but de protéger les réfugiés et de venir en aide aux personnes les plus vulnérables. Les pays doivent accueillir davantage les réfugiés et leur proposer emploi et travail. Les gouvernements doivent mettre de côté leur agenda politique, respecter le droit international et faire preuve d’empathie et de leadership. Gageons qu’ils sauront saisir l’opportunité de ce sommet pour amorcer une réponse commune. Il est temps : des vies sont en jeu. »

Solidarité avec les réfugiés

Oxfam a lancé en début d’année sa campagne “Stand As One” et mobilisé plus de 250 000 personnes dans le monde entier qui ont manifesté leur solidarité avec les personnes contraintes de fuir pour survivre.

En marge du Sommet de Barack Obama pour les réfugiés, l’équipe d’Oxfam America a remis la pétition #StandAsOne à la Maison Blanche, appelant les gouvernements du monde entier à offrir sécurité et protection, ainsi qu’un avenir digne à ces personnes.

Oxfam intervient auprès des réfugié-e-s partout dans le monde et se bat pour que le choix de quitter son pays ne se fasse plus sous la contrainte. Vous aussi, vous pouvez participer à ce combat.

Mots clés: