Défendez avec nous une loi contre les inégalités !

25/01/2018

Oxfam a révélé en ce début d’année 2018 que le 1 % les plus riches ont capté 82 % de la richesse mondiale l’an dernier. Le fossé entre les plus riches et les plus pauvres se creuse toujours davantage, pourtant, lutter contre les inégalités est possible. Des solutions existent pour rééquilibrer la balance et retrouver le chemin d’une économie plus humaine bénéficiant à toutes et tous.

11 mesures permettraient d’y parvenir et dès maintenant !

Oxfam se mobilise cette année pour demander au Président de la République, Emmanuel Macron, de soutenir ces mesures à travers la mise en œuvre d’une loi contre les inégalités.

Cette loi peut véritablement changer les choses en agissant sur 3 leviers :

Un partage réellement équitable de la richesse

Les richesses produites par l’entreprise doivent être partagées équitablement entre toutes celles et ceux qui les créent : les salarié-e-s, les investisseur-se-s, les dirigeant-e-s, les actionnaires. Cela passe par quatre solutions :

Mesure 1 : Verser un salaire décent à tous les travailleurs et travailleuses tout au long de la chaîne de production.
Mesure 2 : Limiter les écarts démesurés de revenus au sein d’une même entreprise.
Mesure 3 : En finir avec les versements record de dividendes aux actionnaires et assurer que les richesses produites par les entreprises soient reversées aux salarié-e-s.
Mesure 4 : Respecter les droits humains sur l’ensemble de la chaine de production, de la maison-mère française jusque dans ses filiales, en France ou à l’étranger, et adopter un traité international contraignant.

La lutte contre l’évasion fiscale pour financer les services publics

L’évasion fiscale a un coût humain : nous en payons tou-te-s le prix. Quand les multinationales et les grandes fortunes ne paient pas leur juste part d’impôts, les Etats se voient privés de ressources pour financer des services publics, comme la santé, l’éducation ou les transports. Pourtant, des solutions existent pour mettre un terme à l’évasion fiscale : 

Mesure 5 : Imposer la transparence fiscale aux grandes entreprises pour savoir si elles paient leur juste part d’impôt là où elles ont une activité économique réelle.
Mesure 6 : Lister publiquement les paradis fiscaux – y compris au sein de l’Union européenne – et les condamner durement.
Mesure 7 : Mettre fin à l’impunité en matière d’évasion fiscale et faciliter les poursuites pénales contre les grands évadés fiscaux français et les sanctionner lourdement devant la justice française.  
Mesure 8 : Mettre fin au dumping fiscal en Europe en prenant le leadership d’une réforme européenne ambitieuse de l’impôt sur les sociétés.

L’impôt doit retrouver son rôle premier : redistribuer des richesses 

L’impôt reste l’un des outils les plus efficaces pour réduire les écarts de richesse entre les citoyen-ne-s. La théorie du « ruissellement » ou des « premiers de cordée » qui n’ont jamais fait leur preuve menacent aujourd’hui gravement le consentement à l’impôt, pilier de notre démocratie. L’impôt doit retrouver sa fonction redistributive via trois canaux :

Mesure 9 : Stopper l’augmentation des impôts injustes comme la TVA et la CSG, impôts payés en plus grande proportion par les ménages les plus pauvres, et maintenir ou augmenter des impôts plus justes comme l’impôt sur la fortune. 
Mesure 10 : Demander une contribution fiscale juste et équilibrée aux entreprises qui doivent, selon leur taille et leurs moyens, participer à l’effort collectif. 
Mesure 11 : Instaurer une évaluation annuelle par le Parlement et le Gouvernement de l’impact des réformes fiscales sur les inégalités. 

Ces 11 mesures sont le socle de la loi qu’Oxfam défend pour combattre les inégalités afin de vaincre la pauvreté. Ensemble, pesons de tout notre poids pour défendre cette loi contre les inégalités et construire un monde plus juste.