Oxfam dénonce la scandaleuse coupe budgétaire sur l’aide publique au développement

11/07/2017

Le ministre du Budget, Gérald Darmanin a annoncé aujourd’hui qu’il s’apprête à couper de 141 millions d’euros l’aide publique au développement dans le premier projet de loi de finances du quinquennat d’Emmanuel Macron. Oxfam dénonce cette coupe budgétaire historique qui va à contre-sens même des engagements d’Emmanuel Macron d’augmenter les subventions de l’Etat et d’allouer 0,7 % du revenu national brut à l’aide publique au développement d’ici 2025.

Michael Siegel, chargé de plaidoyer à Oxfam réagit : « A peine deux mois après son élection, Emmanuel Macron enterre ses promesses électorales en opérant la plus importante coupe budgétaire de l’aide publique au développement jamais connue. Dans le contexte actuel d’instabilité mondiale et de sortie des Etats-Unis de l’Accord sur le climat, il est irresponsable d’affaiblir les capacités d’action de la France en matière de lutte contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique.

141 millions d’euros en moins pour la solidarité internationale, c’est l’équivalent de 1,9 millions de personnes qui n’auront plus accès à des soins de santé primaire. Le président de la République doit se ressaisir et augmenter rapidement le budget de la France pour l’aide publique au développement.»

Contacts

Caroline Prak
cprak@oxfamfrance.org
06 31 25 94 74
Twitter : @carolineprak