Qui défendra la solidarité internationale au sein du gouvernement ?

21/06/2017

Réaction d’Oxfam France à l’annonce de la composition du nouveau gouvernement

Pour Nicolas Vercken, directeur du plaidoyer à Oxfam France: 

 « Après un premier gouvernement resserré, au sein duquel aucun portefeuille dédié au développement et à la solidarité internationale n’avait été mis en place, il était indispensable de réaffirmer, politiquement et symboliquement, la priorité accordée à la place de la France dans le monde, et à son devoir de solidarité avec les plus vulnérables.

Le flou maintenu sur les attributions des différents Secrétaires d’Etat n’apporte malheureusement pas de réponse claire. Il est pourtant indispensable d’avoir une responsabilité clairement identifiée, au sein du gouvernement, pour défendre et faire valoir la voix des populations les plus vulnérables, notamment dans les pays les plus pauvres, dans les arbitrages gouvernementaux.

Les défis à relever sont nombreux : concrétiser l’engagement présidentiel en faveur de la taxe sur les transactions financières, de l’allocation de 0,7% du RNB pour la solidarité internationale, ou encore de l’Accord de Paris sur le climat. Mais aussi œuvrer à ce que les différentes politiques du nouveau gouvernement, notamment en matière fiscale, agricole ou énergétique, soient compatibles avec les engagements internationaux de la France, et permettent de lutter efficacement contre la pauvreté, les inégalités et les changements climatiques, en France comme dans le monde.

Nous espérons que les prochains jours apporteront des garanties sérieuses quant à la prise en compte de ces valeurs et enjeux dans l’action gouvernementale ».

Contacts

Eleonora Trementozzi - 01 85 34 17 66 - 07 69 17 49 63  etrementozzi@oxfamfrance.org