Réaction à la présentation du programme d’Emmanuel Macron

02/03/2017

Le candidat à la présidentielle pour le mouvement En marche !, Emmanuel Macron a présenté, jeudi 2 mars, son programme. Il s’exprime notamment faveur d’une Europe qui « protège dès aujourd’hui » et « investit pour demain ».

Or, pour redonner du sens au projet Européen et « protéger dès aujourd’hui » ceux qui continuent de souffrir de la crise économique et financière, il faut aussi réguler le secteur financier tout en luttant contre la pauvreté et les inégalités. Inégalités qui restent criantes sur le continent européen.

Pourtant, ni la régulation du secteur financier au sens large, ni la taxe européenne sur les transactions financière – qui pourrait faire l’objet d’un accord entre 10 pays européens, dont la France, dans les prochains mois – ne fait partie du programme d’Emmanuel Macron.

Il est urgent que le candidat s’engage à parvenir à un accord en 2017 sur cette taxe tout en usant de son influence auprès de ses partenaires européens afin qu’ils affectent les revenus de la TTF au développement, à la santé globale et à la lutte contre le changement climatique.

Selon Alexandre Naulot d’Oxfam France : « Emmanuel Macron doit, dès aujourd’hui, indiquer son camp : conservera-t-il son image d’ancien banquier en ne proposant aucune mesure pour réguler la finance ? Ou souhaite-il proposer des mesures concrètes pour remettre la finance dans le bon sens, telles qu’un accord ambitieux sur une taxe européenne solidaire sur les transactions financières » ?

« En tant que candidat à la présidence de la république, Emmanuel Macron doit s’engager à parvenir à un accord dès 2017 sur la taxe européenne sur les transactions financières au profit de la solidarité internationale.  Un tel accord est indispensable pour deux raisons : elle régulerait la finance mais redonnerait aussi du sens à l’Europe en prouvant à tout citoyen européen que l’Europe peut encore réguler l’économie au service de l’intérêt général ».

Contacts

Caroline Prak / cprak@oxfamfrance.org / 06 31 25 94 74
Twitter : @carolineprak

Notes aux rédactions

Note aux rédactions : Oxfam réagira dans les semaines qui viennent aux présentations des principaux candidats, en s’appuyant sur ses 15 propositions pour que les candidats prennent le parti de la solidarité : http://solidarite2017.org