La santé, à quel prix ?

Campagne pour l'accès aux soins - Septembre 2013 - Février 2014

La santé, à quel prix ?

Cette campagne est désormais terminée. Pour en savoir plus sur les actions menées et les résultats obtenus, voyez notre article bilan.

Chaque année, partout dans le monde, les dépenses de santé poussent des centaines de millions de personnes à basculer dans la pauvreté ou à renoncer à se soigner, faute d’argent.

La situation est plus ou moins grave selon où l’on vit, mais il n’y a pas un pays sur Terre où les gens ne sont pas confrontés à ce problème.

Pour que cette situation inacceptable cesse, tous les Etats doivent permettre à leur population d’accéder gratuitement aux soins de santé sans tarder. La France doit, elle, montrer l’exemple en s’assurant que toute personne vivant en France puisse se soigner.

Chaque individu doit pouvoir bénéficier d’une couverture en santé dès qu’il ou elle en a besoin. La France a déjà œuvré pour qu’une résolution de l’ONU soit adoptée dans ce sens. Elle doit donc continuer ses efforts, afin qu’une couverture universelle en santé devienne une réalité pour toutes les populations du monde.

La France doit aussi agir à travers son aide publique au développement. Elle doit se servir de cet outil financier de la solidarité pour soutenir les Etats qui mettent en place la gratuité des soins pour leurs citoyen-ne-s.

La pétition

Pour que François Hollande mette en œuvre tous les moyens qui sont à sa disposition pour que la situation change, en France comme ailleurs, et que chacun-e puisse bénéficier des soins dont il ou elle a besoin, nous avons invité les citoyen-ne-s à signer la pétition ci-dessous :

 Monsieur le Président,

Chaque année, à travers le monde, ce sont plus de 100 millions de personnes qui basculent dans la pauvreté à la suite de dépenses de santé auxquelles elles ne peuvent faire face. Dans le même temps, des centaines de millions d’autres renoncent à se faire soigner, faute d’argent.
Cette situation se révèle être universelle. Le combat pour l’accès aux soins se joue dans de nombreux pays pauvres, mais aussi en France. C’est un enjeu universel, un combat pour plus d’égalité et de justice sociale.

Tous les pays doivent faire de l’accès gratuit aux soins et de la mise en place de systèmes de protection sociale solidaires et équitables une priorité. La France peut montrer l’exemple en s’assurant que les principes de solidarité et d’équité demeurent la base du système français et qu’ils le deviennent au niveau international. Elle peut aussi soutenir les Etats qui s’engagent dans des politiques d’accès gratuit aux soins et de réformes fiscales.

Je vous demande :
  • D’agir avec conviction au sein de l’ONU pour que la couverture universelle en santé constitue l’un des objectifs globaux de développement après 2015 ;
    
  • De réaffirmer le droit à un accès gratuit aux soins et à une protection sociale solidaire et équitable comme une priorité de la France sur le plan diplomatique
  • De consacrer, d’ici 2015, 5% de la part de l’APD – aide publique au développement – en matière de santé à la protection sociale en santé.
Cordialement,