Financement du développement

Justice fiscale et lutte contre l'évasion fiscale

Chaque année, les Etats riches commes pauvres, sont privés de milliers de milliards d'euros à cause de la fraude et de l'évasion fiscale.

Aide publique au développement

L’aide publique au développement (APD) est un outil essentiel pour lutter contre la pauvreté et les inégalités dans le monde. 

Aujourd’hui, 0,6% de la population adulte détient plus d’un tiers des richesses domestiques mondiales, pendant que 70% des adultes se partagent 3,3% des richesses. Dans un contexte mondial marqué par l’austérité économique et la réduction des flux de solidarité, nationale ou internationale, il est essentiel de continuer à lutter en faveur du développement et contre la pauvreté.
John Ferguson / Oxfam
Aujourd’hui, 0,6% de la population adulte détient plus d’un tiers des richesses domestiques mondiales, pendant que 70% des adultes se partagent 3,3% des richesses. Dans un contexte mondial marqué par l’austérité économique et la réduction des flux de solidarité, nationale ou internationale, il est essentiel de continuer à lutter en faveur du développement et contre la pauvreté.

Pour faire face aux grands défis mondiaux, notamment climatiques, et éradiquer la pauvreté, les besoins de financements sont colossaux, mais les sources sont nombreuses : lutte contre la fraude et l’évasion fiscales, mobilisation des ressources nationales, aide publique au développement ou encore financements innovants...

La fiscalité, en particulier, qui est au cœur du contrat social entre l’État et ses citoyen-ne-s, doit permettre de garantir le droit à l’alimentation ou encore l’accès universel à des services essentiels de qualité tels que la  santé, l’éducation, l’eau potable, l’assainissement, l’énergie... Les systèmes de taxation, y compris au niveau international, doivent être l’outil privilégié pour lutter contre les inégalités en fournissant indirectement des ressources aux personnes les plus démunies.

Dans ce combat, l’existence d’organisations de la société civile fortes est essentiel pour demander des comptes à leurs gouvernent et parlement : la société civile doit contribuer à influencer les politiques de développement et les politiques économiques et fiscales afin de faire obstacle au "clientélisme" politique et à la corruption.

Oxfam France se mobilise pour :

  • La promotion d’une meilleure redistribution des richesses
  • La lutte contre les paradis fiscaux et judiciaires
  • Le respect des engagements pris en matière d’augmentation de l’aide publique au développement (APD) et l’amélioration de sa qualité et de sa transparence
  • La cohérence des politiques liées au développement
  • La définition de nouveaux indicateurs de développement, qui aillent au-delà des seuls critères économiques.
  • Le renforcement des organisations de la société civile pour assurer une participation et un suivi fort aux politiques publiques et aux budgets liés au développement