Risque de rechute : point sur la crise en Somalie

20/05/2014

Unique en son genre, le contexte de la Somalie représente un défi particulier caractérisé par des facteurs d’instabilité récurrents tels que les conflits et une sécheresse chronique. Bien que des avancées aient été réalisées, il suffirait qu’un autre choc se produise pour que les communautés soient complètement déstabilisées. Comme nous l’avons appris en 2011, ne pas tenir compte des signes avant-coureurs de crise au sein de communautés déjà fragiles peut mener à des situations tragiques.

Basées sur le terrain, nos organisations en connaissent les réalités. Et le constat n’est pas bon: seulement 12% des financements humanitaires requis pour venir en appuià la Somalie ont été engagés cette année. 822 millions de dollars US supplémentaires sont nécessaires. Les fonds doivent permettent de faire face àune rapide évolution dela situation et être utilisés au bon moment. Les populations dans le besoin risquent de ne bénéficier d’aucune aide, et ceux qui en ont bénéficié risquent de retomber dans une  situation critique.

Nous sommes désormais en mesure de faire une différence, tant que les fonds sont disponibles et flexibles. Si nous ne n’agissons pas pour répondre à la crise humanitaire en Somalie et aux besoins en termes de développement, nous risquons une fois deplus de nepas être àla hauteur pour aider les Somaliens. Même si les chiffres semblent « meilleurs », ce n’est pas le moment de faire preuve de complaisance.

Mots clés: