Agrocarburants : comment l’Europe réchauffe la planète

Tom Greenwood/Oxfam
Tom Greenwood/Oxfam

Mainmise de l'industrie sur la politique bioénergétique de l'UE

25/10/2016
Les preuves sont accablantes : la politique bioénergétique actuelle de l'Union européenne sur les agrocarburants nuit gravement aux personnes vivant dans les pays en développement, au climat et au développement durable en Europe. Cette politique est en contradiction avec l'Accord de Paris sur le climat et les objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies pour la période 2016–2030.
Le présent document d’information revient sur le cortège de destructions que cette politique a entraînées sur trois continents. Il mesure l'extraordinaire « puissance de feu » des lobbies et du réseau d'influence dont disposent l'industrie des agrocarburants en Europe et ses partisans, bloquant toute réforme. Pour la seule année 2015, les acteurs de la chaîne de valeur des agrocarburants (des producteurs de matières premières aux producteurs d'agrocarburants) ont dépensé plus de 14 millions d'euros et mobilisé près de 400 lobbyistes. Les producteurs d'agrocarburants dépensent autant que le lobby du tabac pour influencer l'UE. Les décideurs de l'UE doivent s'affranchir de la mainmise des puissants groupes corporatifs et opter pour des énergies réellement durables et renouvelables afin d'atteindre les objectifs fixés par l'UE à l'horizon 2030 sur le plan climatique et énergétique.