Le rôle de l’aide dans le monde post-2015

Charles et les autres élèves sont les bénéficiaires du programme de latrines scolaires déployé par Oxfam en Haïti. Oxfam a installé des latrines dans cinq écoles à destination de 504 enfants. Photo : Vincent Tremeau/Oxfam
Charles et les autres élèves sont les bénéficiaires du programme de latrines scolaires déployé par Oxfam en Haïti. Oxfam a installé des latrines dans cinq écoles à destination de 504 enfants. Photo : Vincent Tremeau/Oxfam

Redevabilité et appropriation

13/09/2016

Malgré les importants progrès réalisés dans le monde depuis 1996 en matière de développement, des centaines de millions de personnes vivent toujours dans une pauvreté extrême. En septembre 2015, les dirigeants du monde entier ont adopté les objectifs de développement durable (ODD), une nouvelle feuille de route ambitieuse pour éradiquer la pauvreté d'ici 2030 et lutter contre les inégalités, la faim et le changement climatique. Mais quel est le rôle du financement public du développement (aide publique au développement) dans un monde post-2015 ?

Pour réaliser les ODD, la communauté internationale doit adopter une nouvelle vision de l'aide. Selon cette vision, les pays en développement doivent être maitres de leur politique de développement, et l’aide doit permettre de renforcer le contrat social entre l’Etat et ses citoyens , en levant activement les obstacles à la participation, au pouvoir décisionnel et à la redevabilité. Plus d’aide, mais également une aide plus efficace peut soutenir les populations dans leur lutte contre les inégalités et les aider à devenir des citoyens actifs, tout en encourageant les États efficaces et redevables à tracer leur propre voie dans la réalisation des ODD.